Alexandre del Valle : Les vrais ennemis de l’Occident (Livre et vidéo de TV Libertés)

Posté par aliciafr le 29 janvier 2017

Les vrais ennemis de l Occident alexandre del valle

Résumé Cliquez ici pour lire l’entretien accordé au Figaro Magazine au sujet de cet ouvrage
Les vrais ennemis de l’Occident 
Du rejet de la Russie à l’islamisation des sociétés ouvertes
Alexandre del Valle fut précurseur en évoquant dès 1997 le totalitarisme islamiste et en annonçant la dérive de la Turquie néo-ottomane. Trente ans après la dissolution de l’ex-URSS, il montre que les pays de l’OTAN n’ont pas toujours changé leurs « logiciels » hérités de la Guerre froide, désignant la Russie comme l’Ennemi suprême. A cette erreur sur l’Ennemi correspond une erreur sur l’Ami, l’Occident demeurant allié aux « pôles de l’islamisme sunnite » (Arabie saoudite, Qatar, Koweit, Pakistan, Turquie, OCI, Frères musulmans) qui oeuvrent, dans le cadre d’un projet d’expansion planétaire, à saper de l’intérieur les valeurs des sociétés ouvertes sous couvert de défense de la religion.
Del Valle dresse un bilan des « révolutions de couleurs » appuyées par nombre d’ONG américaines en Europe de l’Est et les relie à l’interventionnisme occidental en Irak ou en Libye puis au printemps arabe, devenu « hiver islamiste ». Il dévoile de façon détaillée les stratégies et buts de guerre des islamistes, qu’il s’agisse des pôles « institutionnels » et étatiques, véritables ennemis, ou des djihadistes, simple face immergée de l’iceberg. Après avoir exposé leur double matrice théocratique et totalitaire, l’auteur démontre que pour résister à cette offensive bien plus planifiée et massive qu’on l’imagine, l’Occident doit de toute urgence définir la Menace et l’Ennemi dans leur globalité puis revoir totalement ses alliances et visions stratégiques.
L’enjeu n’est autre que de préserver les valeurs des sociétés ouvertes sans renier leurs racines civilisationnelles. La priorité est de les défendre chez nous avant de donner des leçons de droits de l’homme ou de démocratie au reste du monde.
Docteur en Histoire contemporaine, consultant, chercheur associé au Center of Political and Foreign AffairsAlexandre Del Valle est professeur de géopolitique et de relations internationales. Il a publié plusieurs essais remarqués, dont Le Complexe occidental (2014) et Comprendre le chaos syrien (2015). Editions du Toucan


 Voir son passage à TV Libertés

 

Publié dans Culture, monde | Pas de Commentaire »

Pétition pour le CSA.Femme en niqab sur les chaînes publiques: appel au respect des victimes et droits des femmes !

Posté par aliciafr le 23 septembre 2016

niqab france 2 pétition csa

 NDLR : Je ne connais pas les auteures de cette pétition mais je m’y associe car je partage leur indignation. En effet, les chaînes publiques, France 3 et FranceInfo, n’ont pas à faire la promotion du niqab (vêtement interdit par la loi car il cache le visage) perçu comme du prosélytisme. Ainsi que le souligne cette pétition, ce vêtement (niqab) est porté par les musulmanes les plus radicales et par les groupies de l’Etat Islamique, un scandale, donc, voire une provocation, l’échange, mis en scène par France 3 et FranceInfo, ayant eu lieu sur la promenade des Anglais à Nice dévastée par un attentat a fait quatre-vingt-six morts et des centaines de blessés…     

>>>Signez le pétition

 

Voir ou revoir mon édito :  

[Edito] Attentat du 14 juillet à Nice : Pourquoi ?

 

 

Publié dans France, Médias, Société | Pas de Commentaire »

Suleiman Mourad : « La salafisation des esprits est en marche » (Livre)

Posté par aliciafr le 15 septembre 2016

Suleiman Mourad :

Dans « La Mosaïque de l’islam« , Suleiman Mourad s’inquiète : la vision fondamentaliste de l’islam est en train de devenir la norme. Entretien.
Dans son livre La Mosaïque de l’islam (Institut d’études avancées de Nantes-Fayard, 2016), un modèle d’érudition, mais aussi de clarté, ce professeur d’histoire et de civilisation de l’islam au Smith College (Massachusetts) rappelle ce qui est aujourd’hui trop souvent oublié : l’islam n’est pas un, mais multiple. Pourtant, les musulmans comme les non-musulmans finissent par croire que le seul vrai, c’est l’islam littéraliste, celui des salafistes.
Le Point : Vous estimez que l’image que nous avons aujourd’hui de l’islam est biaisée. Pourquoi ?
Suleiman Mourad : Comme je l’explique dans mon livre, l’islam est une mosaïque où coexistent historiquement des courants et des pensées différents. Or nous vivons de plus en plus sous le régime de la pensée unique, celui d’un islam d’inspiration wahhabite ou salafiste dont la plupart des musulmans comme les non-musulmans finissent par penser qu’il est le seul véritable islam.
On assiste donc, selon vous, à une salafisation des esprits ?
Progressivement, oui : la salafisation des esprits est en marche. D’où, par exemple, la conviction aux États-Unis que le port du voile est obligatoire en islam, que c’est un signe religieux comme un autre, ce qui n’est pas entièrement vrai. Un autre exemple : la conviction que le soufisme, cette vision intériorisée de la foi musulmane, est une hérésie. Or c’est le wahhabisme et à sa suite le salafisme qui l’ont considéré comme tel, et l’ont condamné. Ces gens-là estiment que l’islam est supérieur et doit s’imposer aux autres religions, ce qui justifie leur intolérance, mais ils pensent aussi qu’eux seuls sont les bons musulmans, ce qui exclut non seulement les soufis ou les chiites, mais aussi les sunnites, jugés trop occidentalisés.
Mais comment expliquer ce succès ?
Les musulmans modérés ont eu tendance depuis la Première Guerre mondiale à ne plus s’intéresser vraiment à la religion, considérant qu’elle ne pouvait répondre aux problèmes économiques et sociaux que rencontraient leurs pays. Ils ont été tentés par des idéologies comme le socialisme, le panarabisme, etc. Ils ont donc abandonné le terrain religieux aux plus radicaux, qui étaient aussi les plus prosélytes.
N’existe-t-il aucun penseur musulman capable aujourd’hui de proposer une alternative au discours salafiste ?
Bien sûr que le discours réformateur existe, mais il est inaudible, voire menacé, par les islamistes, mais aussi par les musulmans modérés, gangrénés par la théorie du complot, qui considèrent ces penseurs comme des traîtres. On leur reproche de vouloir réformer une religion censée être parfaite, et de pactiser avec l’ennemi, l’Occident. L’islam est devenu la proie du politique. Et les réformateurs ont d’autant moins de poids que les Occidentaux les tiennent pour non représentatifs.
Le Point 

Présentation du livre La Mosaïque de l’islam

Un historien célèbre pour ses études comparatives interroge sur le Coran un savant spécialiste de l’histoire de l’islam. Ensemble, ils retracent les grands moments de cette histoire et mettent au jour les disputes, particulièrement méconnues, qui ont présidé à la formation, à l’organisation et à la destinée de la dernière religion monothéiste.
Répondant aux questions de Perry Anderson, Suleiman Mourad dépeint ainsi l’efflorescence des écoles d’exégèse coranique et les controverses auxquelles n’a cessé de donner lieu l’interprétation des textes fondateurs de l’islam. Au fil de leur entretien, il expose les logiques de légitimation et de pouvoir sous les cinq premiers califes ; il rappelle la genèse des doctrines du djihad dans les circonstances particulières des Croisades et de l’invasion mongole sous les Abbassides ; enfin, il éclaire la difficile entrée du monde musulman dans la modernité. Marqués par la coupure de l’islam avec les traditions, le wahhabisme et le salafisme ont forgé le projet du panislamisme, dont l’organisation de l’État islamique (EI) est le dernier rejeton.
Loin de l’image largement fantasmée d’un islam monolithique, c’est une riche mosaïque de traditions et d’interprétations diverses qui est ainsi dévoilée. Connaître cette richesse et cette diversité est un antidote aux fondamentalismes de tout bord.

Traduit de l’anglais par Matthieu Forlodou

Prix imprimé : 
18.00 €
Prix numérique : 
12.99 €

>>>Acheter

 

Via AliciaFrance

 

 

Publié dans Culture, Europe, France, monde | Pas de Commentaire »

CCIF : « Des islamistes qui avancent mosquée » (Le Canard enchaîné, 17 août 2016)

Posté par aliciafr le 20 août 2016

Cliquer pour agrandir les photos

 

ccif canard enchaîné

Article du Canard enchaîné du 17 août 2016 sur Le CCIF (Collectif contre l’Islamophobie en France). « [...] Le CCIF s’est spécialisé dans la rédaction de « rapports » instruisant le procès de la laïcité à la française devant les instances internationales, comme l’ONU et la Commission européenne. C’est ainsi qu’à l’occasion d’une visite officielle, le 8 juillet, la ministre des Familles, Laurence Rossignol, a été sommée de répondre devant les instances de l’ONU à Genève, aux accusations développées tout au long des 44 pages du rapport relatif à la période 2014-2015 « Etre musulmane aujourd’hui en France : les femmes, premières victimes de l’islamophobie ». « En France, l’islamophobie, une forme de racisme et de sexisme, est largement institutionnelle, affirme le CCIF. En effet, l’Etat français et ses institutions sont responsables de 70 % des actes islamophobes recensés. » Recensés par qui ? Par le CCIF, pardi ! [...] Les rédacteurs de ce rapport appellent donc logiquement à l’abrogation des lois de 2004 et 2010 sur le port du foulard [de signes et tenues qui manifestent ostensiblement une appartenance religieuse] [1] à l’école et l’interdiction du voile intégral [de la dissimulation du visage] [2] dans l’espace public. Le CCIF a, par le passé, défendu des imams expulsés pour radicalisme. Son actuel directeur, Marwan Muhammad [...] a utilisé son poste de rédacteur à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour y faire du lobbying pro-islamiste, ce qui lui a valu des remontrances et a conduit à sa démission. [...] En France, le président du CCIF n’hésite pas à se produire en public pour défendre ses thèses en compagnie d’orateurs qu’il apprécie. parmi ces derniers, Hassen Bounamcha, imam radical d’Aubervilliers, Nader Abou Anas, prédicateur de la mosquée d’Aubervilliers, ou encore Rachid Abou Houdeyfa, le célèbre imam de Brest. Ce dernier, pour mémoire, avait naguère affirmé que « ceux qui aiment la musique [seraient] transformés en singes et en porcs » ou que « la femme non voilée n’[avait] pas d’honneur et mérit[ait] le viol. » » [1] Note du CLR (Comité Laïcité République). [2] Note du CLR.

laicite-republique,  Salon Beige et  fdesouche.com

 

Rappel : 

CCIF : « Des islamistes qui avancent mosquée » (Le Canard enchaîné, 17 août 2016) dans France ccif%2Bmarwan%2Bmuhammad

 

ccif%2Bmarwan%2Bmuhammad%2Btariq%2Bramadan%2Bimam%2Bde%2Bbrest ccif dans Politique

Sur le sujet :


 

 

 


>>>Via AliciaFrance

Publié dans France, Politique | Pas de Commentaire »

Livre : Nadia Remadna, auteure de « Comment j’ai sauvé mes enfants » sur RMC

Posté par aliciafr le 8 août 2016

Nadia Remadna Comment j’ai sauvé mes enfants brigade des mères

A écouter le témoignage de Nadia Remadna avec un parler-vrai n’hésitant pas à faire des entorses au politiquement correct des bobos ou islamogauchistes… comme Etienne Liebig (encore lui ! mais pas uniquement…) se faisant renvoyer dans les cordes avec brio… Savoureux !

L’auteure est controversée par ses congénères car elle s’est tournée vers des partis politiques qui lui ont opposé une fin de non-recevoir, son franc-parler dérangeant et « stigmatisant » sa propre communauté (mot très tendance mais divisant la Nation en parcelles de destins censés de ne plus se croiser). A écouter sans modération…

 
A noter que RMC tente sans doute de se faire pardonner après avoir censuré un témoignage des plus intéressants dans un dernier podcast. A écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=WBI5Ng78vhc

Comment j’ai sauvé mes enfants

Nadia Remadna

« Je les vois, les députés, les élus depuis quinze ou vingt-cinq ans. Le seul truc qui leur fait peur, c’est les gens. Diriger, ils trouvent ça super. S’il n’y avait que des dossiers à gérer, ça serait top, mais le problème, c’est nous, les gens.
Sauf que nous, on n’en peut plus. Nous sommes épuisés. On en a marre de voir nos enfants sans diplôme, sans travail, assistés. On en a marre d’aller voir nos enfants en prison. On a été patients, mais attendre, attendre… On attend quoi ? J’étais représentante des parents d’élèves, je me suis impliquée, je me suis formée pour devenir travailleur social, je discute avec les parents des copains des enfants, je parle à tout le monde.
Une maman démissionnaire, jamais, ô grand jamais, j’en ai rencontré.Par contre, j’ai vu des mamans épuisées, fatiguées, désespérées.Alors, qu’est-ce que je me suis dit ? “Il faut qu’on se réveille.” »
Pour tous ceux qui en ont assez des soi-disant experts, un livre féroce, souvent caustique, qui alerte et dit les choses comme elles sont dans les quartiers difficiles : la drogue comme débouché professionnel, la diffusion effrayante de l’islamisme et la lamentable réponse des officiels.

Prix TTC : 17.00 €

EAN : 9782702158593
Code Hachette : 1294332
Format : 140 x 210 mm
256 pages
Parution : 6 janvier 2016

 >>> Acheter
 
Le site de la « Brigade des mères »

>>>Via AliciaFrance

Publié dans Culture, France, monde, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

Livre. « Les putes voilées n’iront pas au paradis » de Chahdortt Djavann

Posté par aliciafr le 20 avril 2016

Livre.

«Le voile est insupportable» pour la romancière iranienne Chahdortt Djavann

L’essayiste et romancière iranienne Chahdortt Djavann, sort un nouveau livre « Les putes voilées n’iront jamais au paradis ». Un livre dans lequel elle explique comment « le système islamique contrôle tout, même le désir ».

Editions Grasset :
Ce roman vrai, puissant à couper le souffle, fait alterner le destin parallèle de deux gamines extraordinairement belles, séparées à l’âge de douze ans, et les témoignages d’outre-tombe de prostituées assassinées, pendues, lapidées en Iran.
Leurs voix authentiques, parfois crues et teintées d’humour noir, surprennent, choquent, bousculent préjugés et émotions, bouleversent. Ces femmes sont si vivantes qu’elles resteront à jamais dans notre mémoire.
À travers ce voyage au bout de l’enfer des mollahs, on comprend le non-dit de la folie islamiste : la haine de la chair, du corps féminin et du plaisir. L’obsession mâle de la sexualité et la tartufferie de ceux qui célèbrent la mort en criant « Allah Akbar ! » pour mieux lui imputer leurs crimes.
Ici, la frontière entre la réalité et la fiction est aussi fine qu’un cheveu de femme.

 

Parution : 
06/04/2016
Pages : 
208
Format :
140 x 205 mm
Prix : 
18.00 €
Prix du livre numérique: 
12.99 €

Publié dans Culture, France, monde, Politique, Société | Pas de Commentaire »

Les aumôniers musulmans de prisons britanniques « encouragent le meurtre des non-croyants »

Posté par aliciafr le 20 avril 2016

 

Les aumôniers musulmans de prisons britanniques « encouragent le meurtre des non-croyants » dans Europe prison

Muslim prison chaplains ‘encouraging murder of non-believers’  Tuesday 19 April 2016

The Independent« 

Selon un rapport, les aumôniers musulmans de prison ont systématiquement distribué de la propagande islamiste.

Une étude, débutée en septembre, commandée par le Secrétaire d’État à la Justice, Michael Gove, a trouvé des CD et des dépliants extrémistes dans plus de dix prisons britanniques depuis novembre.

« De la propagande qui contenait des propos homophobes et misogynes, mais surtout qui encourageait le meurtre d’apostats, les musulmans qui ont quitté la religion, ou ceux qui la rejettent, rapporte le Times. On dit avoir conclu que les aumôniers musulmans en prison étaient sous-équipés pour lutter contre la radicalisation « parfois parce qu’ils étaient sous-équipés, mais souvent car ils n’en avaient pas la volonté », poursuit The Independent« 

Des appels aux dons

Dans plusieurs prisons, les prisonniers ont été encouragés par des aumôniers à récolter des fonds pour des œuvres de charité islamiques, qui avaient des liens avec le terrorisme, poursuit le rapport, qui conclut que ces événements ont pu se produire en raison d’un manque de contrôle et de graves défauts. Le porte-parole de David Cameron, le Premier ministre britannique, a déclaré que le gouvernement étudiait le problème et « allait présenter des programmes de déradicalisation obligatoires ».

>>>Lire la suite

En France, peu de communication sur le sujet :

article publié le 20 avril 2016

Publié dans Europe, Justice, Politique, Société | Pas de Commentaire »

VIDEO-Reportage canadien : Molenbeek, capitale européenne du terrorisme

Posté par aliciafr le 15 mars 2016

 

VIDEO-Reportage canadien : Molenbeek, capitale européenne du terrorisme dans Europe belgique%2Bmolenbeek

Reportage d’une télévision canadienne.
« Ce n’est pas Marrakech ou une autre cité du Maghreb, c’est Molenbeek. »
 
Source

Via AlciaFrance

Publié dans Europe, monde, Politique, Société, Vidéos | Pas de Commentaire »

Attentats de Paris au Bataclan : les victimes ciblées selon l’origine ?

Posté par aliciafr le 17 novembre 2015

Attentats de Paris au Bataclan  : les victimes ciblées selon l'origine ? dans France attentats%2Bparis%2Bles%2Bvictimes%2Bcibl%25C3%25A9es

Source

Via Alicia France

Publié dans France, Société | Pas de Commentaire »

VIDEO.Attentats à Paris-Éric Zemmour: « F. Hollande craint de prononcer le nom de notre adversaire »

Posté par aliciafr le 17 novembre 2015

REPLAY / BILLET – Devant le Congrès, François Hollande a redit sa détermination d’être impitoyable face aux terroristes qui ont ensanglanté Paris. Sa détermination n’a pas convaincu le journaliste.

VIDEO.Attentats à Paris-Éric Zemmour:

 

« La guerre, dit Hollande. La guerre, dit Valls. La guerre, dit Cazeneuve. Une guerre impitoyable, dit Hollande. Que nous allons gagner, dit Valls. Notre guerre, disent les médias », lâche Éric Zemmour. « La guerre pour jouer au chef de guerre. La guerre pour appeler à l’unité nationale. La guerre pour remonter dans les sondages », poursuit le journaliste. Mais le journaliste s’interroge sur le bien-fondé de cette « guerre », dans laquelle il ne voit que « quelques bombardements de plus ou de moins dans une Syrie transformée en terrain vague ». (…)

 

Un islam républicain ? « Mais l’islam n’a pas bougé depuis le Moyen-Âge. Il n’a pas été discuté, amendé, modifié, réformé, modernisé », conteste Éric Zemmour. « Quand Daesh cite des sourates du Coran pour légitimer ses actes sanglants, on peut dire que ce n’est pas le vrai islam, mais c’est une vraie sourate dans le vrai Coran », dit-il.  »Quand on prétend mener une guerre, il faut connaître l’adversaire pour le vaincre. François Hollande craint même de prononcer son nom », regrette-t-il.

>>>Voir la vidéo

Publié dans France, Politique, Société, Vidéos | Pas de Commentaire »

12345...11
 

hotzoneincendie |
Sitesminadu816 |
Crèche Ecole maternelle tie... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IKAZE IWACU
| Englishressourcesforbts
| Collegeclaudemonetbussystge...