Livre : Nadia Remadna, auteure de « Comment j’ai sauvé mes enfants » sur RMC

Posté par aliciafr le 8 août 2016

Nadia Remadna Comment j’ai sauvé mes enfants brigade des mères

A écouter le témoignage de Nadia Remadna avec un parler-vrai n’hésitant pas à faire des entorses au politiquement correct des bobos ou islamogauchistes… comme Etienne Liebig (encore lui ! mais pas uniquement…) se faisant renvoyer dans les cordes avec brio… Savoureux !

L’auteure est controversée par ses congénères car elle s’est tournée vers des partis politiques qui lui ont opposé une fin de non-recevoir, son franc-parler dérangeant et « stigmatisant » sa propre communauté (mot très tendance mais divisant la Nation en parcelles de destins censés de ne plus se croiser). A écouter sans modération…

 
A noter que RMC tente sans doute de se faire pardonner après avoir censuré un témoignage des plus intéressants dans un dernier podcast. A écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=WBI5Ng78vhc

Comment j’ai sauvé mes enfants

Nadia Remadna

« Je les vois, les députés, les élus depuis quinze ou vingt-cinq ans. Le seul truc qui leur fait peur, c’est les gens. Diriger, ils trouvent ça super. S’il n’y avait que des dossiers à gérer, ça serait top, mais le problème, c’est nous, les gens.
Sauf que nous, on n’en peut plus. Nous sommes épuisés. On en a marre de voir nos enfants sans diplôme, sans travail, assistés. On en a marre d’aller voir nos enfants en prison. On a été patients, mais attendre, attendre… On attend quoi ? J’étais représentante des parents d’élèves, je me suis impliquée, je me suis formée pour devenir travailleur social, je discute avec les parents des copains des enfants, je parle à tout le monde.
Une maman démissionnaire, jamais, ô grand jamais, j’en ai rencontré.Par contre, j’ai vu des mamans épuisées, fatiguées, désespérées.Alors, qu’est-ce que je me suis dit ? “Il faut qu’on se réveille.” »
Pour tous ceux qui en ont assez des soi-disant experts, un livre féroce, souvent caustique, qui alerte et dit les choses comme elles sont dans les quartiers difficiles : la drogue comme débouché professionnel, la diffusion effrayante de l’islamisme et la lamentable réponse des officiels.

Prix TTC : 17.00 €

EAN : 9782702158593
Code Hachette : 1294332
Format : 140 x 210 mm
256 pages
Parution : 6 janvier 2016

 >>> Acheter
 
Le site de la « Brigade des mères »

>>>Via AliciaFrance

Publié dans Culture, France, monde, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

[Edito] Burkini: Le président du CFCM se prend les pieds dans le tapis sur RMC

Posté par aliciafr le 5 août 2016

speed water islam intégriste 2

Le président du Conseil français du culte musulman, Anouar Kbibech, a passé « l’oral des Grandes Gueules de RMC et a réagi ce jeudi 04 août 2016 à la polémique autour d’une « journée burkini » dans un parc aquatique près de Marseille. à ce propos, ledit Speed Water Park (anciennement Aquacity), est à boycotter :  on ne vend pas nos valeurs pour du fric… Ecoutez :

(…)
En outre, sur Twitter, des internautes ont repris les propos d’un Tunisien musulman appelant de Bruxelles les Grandes Gueules de RMC. Il précise que la Tunisie est confrontée aux mêmes problèmes que la France, pointant du doigt les Frères musulmans et l’UOIF interdits dans de nombreux pays mais accueillis à bras ouverts en France, dont le CFCM est un vivier organisé par Nicolas Sarkozy…
L’auditeur tunisien prévient : « Il sont partout et bien organisés y compris dans les associations ; ils ont le temps, ils mettent une burqa (niqab), un burkini, puis deux, puis trois et ils envahissent, ils font toujours ça, méfiez-vous ».
J’ai donc cherché les sources de ce témoignage sur RMC…

>>> Lire la suite

 

Publié dans France, Médias, monde, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

Le cofondateur de Médecins du Monde dénonce le « salafist business » de Baraka City

Posté par aliciafr le 1 août 2016

 

baraka city

Richard Rossin, co-fondateur de Médecins du Monde et ancien secrétaire général de Médecins sans Frontières, alerte l’opinion sur  le « salafist business » qui se cacherait derrière la très opaque « association humanitaire » Baraka city :
« Un peu partout, la libération au Bangladesh du prétendu humanitaire Moussa Ibn Yacoub est célébrée. Or, on aurait pu attendre un minimum d’analyse sur l’homme et sur l’association pour laquelle il travaille : Baraka City. Le nom est sympathique mais une lecture superficielle de la presse laisse pantois sur l’association et son affidé. (…)
Selon le Figaro, Moussa avait été arrêté le 19 décembre alors que, responsable Asie de son association, il visitait des camps benghalis de réfugiés Rohingyas, une minorité musulmane birmane. Personne n’évoque de matériel humanitaire, probablement une mission exploratoire. Il ne déclare pas son activité  aux autorités, alors qu’on connaît la susceptibilité aux règlements dans ce genre de pays. Le problème est surtout que son nom d’usage, adopté lors de sa conversion à l’islam, diffère de celui de ses papiers officiels : Maxime Puemo Tchantchuing. Les policiers sont inquiets, le soupçonnent d’activités suspectes en lien avec le terrorisme, l’arrêtent et le défèrent à la justice. En France, un comité de soutien se lance dans le combat pour sa libération ; son portrait étant même affiché au fronton de la mairie communiste de Montreuil.
 Plus :

Baraka City, l’humanitaire dévoyé

 Rediffusion :

BarakaCity, une sulfureuse association musulmane Maj Najat Vallaud-Belkacem savait que le dirigeant serait en plateau

 Via AliciaFrance

 

Publié dans monde, Politique | Pas de Commentaire »

Terrorisme : on sacrifie les victimes pour ne pas avoir à livrer bataille contre les bourreaux

Posté par aliciafr le 29 juillet 2016

attentats drapeau bleu blanc rouge

FIGAROVOX/ANALYSE – Quand des Français tuent des Français, cela s’appelle une guerre civile, explique Shmuel Trigano dans un grand décryptage. Pour le philosophe, l’ «antisémitisme musulman» du début des années 2000 était un signe annonciateur de celle-ci.


Professeur émérite des Universités, Shmuel Trigano est un philosophe et sociologue, spécialiste de la tradition hébraïque et du judaïsme contemporain.


Après l’attentat de Nice et le meurtre du prêtre de Saint Etienne du Rouvray, la France s’est retrouvée à nouveau plongée dans une atmosphère qui rappelle celle que décrit admirablement Albert Camus dans La Peste, quand un mal profond mais innommé ronge l’ambiance de la ville d’Oran. Le dispositif mis en place depuis Charlie Hebdo et dont la commémoration de la tuerie de Toulouse avait constitué un prototype ne «prend» plus.

La stratégie du déni

Je fais référence au cérémonial qui s’est mis en place pour «gérer» chaque attentat. L’effusion de compassion, qui en est la marque, est ambivalente: si elle accuse le coup de la réalité (reconnaissant qu’il y a des victimes), elle l’engloutit dans l’émotion, pour en annuler de facto le sens (en censurant la motivation que les agresseurs donnent à leur acte, à travers le rite du «pas-d’amalgame»). Or la réalité est brutale et ne fait pas dans la dentelle. Les actes terroristes sont commis explicitement au nom de l’islam et leurs perpétrateurs ne se recrutent pas au Moyen-Orient mais parmi les musulmans, en France même, dont ils sont natifs. C’est aussi dans ce milieu qu’ils trouvent abri et refuge. Avec le djihadisme mondial «franchisé», qui se développe aujourd’hui, le voisin qui vous dit «bonjour», le fonctionnaire qui vous reçoit, pourrait sans prévenir se transformer en djihadiste armé d’un couteau, d’une hache ou d’une voiture. La réalité, c’est ce que nomme en l’occultant (là aussi) le «nous sommes en guerre»: une guerre qui ne se mène pas à partir du porte-avion Charles de Gaulle mais sur le sol national et dont témoigne la militarisation de la sécurité publique. C’est très exactement ce que l’on nommait, avant l’ère du post-modernisme , une guerre civile. Le gouvernement ne fait que le confirmer lorsqu’il annonce que, même après la défaite du Califat, cette «guerre» ne sera pas finie

Cette guerre civile est, pour être plus précis, l’effet d’une guerre de religion planétaire. Le meurtre des non-musulmans est perpétré par les islamistes comme un sacrifice religieux offert à la divinité, un meurtre «moral», «sacré», de même que la mort recherchée du pseudo «martyr» lui ouvre la porte du paradis: un véritable culte de la mort. Il faut comprendre cette logique d’un autre âge, profondément régressive sur le plan de l’histoire humaine (la régression de la religion au sacrifice humain!), pour comprendre le motif de tous ces massacres. Cette explication n’est pas un commentaire de ma part. Elle découle de sources coraniques et elle est confirmée par l’imam Qaradawi, qui siège au Qatar, pays ami de la France, et qui est le chef du Conseil de la Fatwa pour l’Europe, le mentor sur la plan de la Charia des Frères Musulmans (et donc de leurs émules français). Dans ses décisions juridiques, il justifie le meurtre des non musulmans, et avant tout des Juifs, comme un moyen licite de défendre et illustrer l’islam. Il va même jusqu’à estimer que, si le «martyr» le juge nécessaire, le meurtre des non-musulmans pourrait s’accompagner, pour le succès de l’opération, de la mort de musulmans (ainsi expédiés illico presto au paradis). Sur ce dernier point, cela montre parfaitement que le fait que les attentats frappent aussi des musulmans ne diminue en rien le caractère et la justification exclusivement islamiques de ces actes. À ce propos, il est pitoyable de voir journalistes et experts se perdre en conjectures sur les motifs des massacres et entraîner avec eux un public sidéré et égaré, parce qu’ils se refusent à voir la réalité en face…

Les huées de Nice contre le gouvernement traduisent l’échec de la doctrine sécuritaire de l’Etat.

Cette réalité – vécue objectivement dans l’inconnaissance -, le Pouvoir, par sa faiblesse et ses idées fausses, ne veut ni ne peut la nommer. C’est la fonction que remplit le deuxième rouage du dispositif dont la finalité est de «naturaliser» la menace. Le slogan «il faut vivre avec le terrorisme – il y aura d’autres attentats» en est l’expression. Le Pouvoir traduit sa défaite en rase campagne sous la forme d’une injonction qui conjure l’état de guerre civile potentielle par l’affirmation d’une solidarité espérée («tous ensemble/restons unis/le terrorisme veut nous diviser») mais que les attentats érodent l’un après l’autre.

Ce cérémonial est devenu inefficace. Les huées de Nice contre le gouvernement traduisent quelque chose de profond: l’échec de la doctrine sécuritaire de l’Etat. La situation que j’ai tenté de décrire démontre sa défaillance à l’épreuve de la réalité. Toutes les actions qu’elle promeut dans le domaine sécuritaire ne peuvent être que cautère sur une jambe de bois. Elle présente un vice de forme stratégique qui retentit sur la tactique.

>>>Lire la suite sur lefigaro.fr

 Via AliciaFrance

 

Publié dans France, Médias, monde, Politique | Pas de Commentaire »

[Edito] Attentats en série : Les musulmans français découvrent le christianisme

Posté par aliciafr le 28 juillet 2016

[Edito] Attentats en série : Les musulmans français découvrent le christianisme  dans Culture croix%2Bchristianisme

Après les attentats perpétrés en Europe et notamment le dernier en date en France à Saint-Etienne-du-Rouvray où des petits étrons (mot choisi…) ont égorgé un prêtre de quatre-vingt-cinq ans (quel courage de s’attaquer à un être sans défense, un homme de bien et  de charité) surtout lorsque l’on sait que cette église avait cédé une parcelle pour construire une mosquée… Soyez bons…
Les musulmans, vivant souvent en communauté, se rendent compte qu’ils ne connaissaient pas leurs compatriotes, cette majorité de Français chrétiens, athées ou agnostiques, tous élevés dans le ciment chrétien ; cette majorité digne, respectueuse -en colère, certes- mais qui leur demande de se regarder dans un miroir.
 L’islam « religion de paix et d’amour » serait un mirage répété à l’envi pour ceux qui n’auraient lu le coran mais certains apostats, peu médiatisés (pour les protéger, espérons-le) ont démontré que les mots « paix et amour » ne ponctuaient pas souvent les sourates et hadiths musulmans.
En outre, il suffit de voir certaines pratiques dans le chantre de l’islam sunnite intégriste, l’Arabie saoudite, pour comprendre le décalage de lecture des « saintes » écritures musulmanes.
Cette religion se glorifie comme supérieure à toutes les autres ; rien que d’évoquer cette supériorité, on se dit que le chemin vers l’humilité et vers l’intégration des codes français sera long.

>>> Lire la suite

Voir mon édito sur l’attentat de Nice ci-dessous
Je maintiens aussi que la France n’a pas à s’adapter à l’islam mais que les musulmans doivent s’adapter et se plier à nos moeurs. Le message que j’envoie est le suivant : l’islamisation de la France ne sera pas malgré les salamalecs, trop de Français autochtones étant attachés à leurs racines. Certains musulmans du monde entier le comprennent, étant eux-mêmes attachés à leurs racines.

Selon Dalil Boubakeur (recteur Mosquée de Paris): l’islam « est autant une civilisation qu’une religion » (Le Parisien 28/7), je lui réponds : « merci, mais nous avons déjà notre civilisation, inutile de la compliquer, nous avons retenu l’histoire de la chute de Babylone, nous ne prendrons pas le risque de la revivre. ».

 La mort odieuse du Père Jacques officiant dans son église a réveillé toutes les consciences, enfin… espérons-le du fond du coeur.
Fini, le temps des bisounours…

Publié dans Culture, France, monde, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

Belgique-Un conducteur de la STIB place un drapeau de la Turquie à l’avant de son tram (vidéo)

Posté par aliciafr le 25 juillet 2016

soutien Erdogan en Belgique tram

Belgique-Un conducteur de la STIB place un drapeau de la Turquie à l'avant de son tram (vidéo) dans Europe soutien%2BErdogan%2Ben%2BBelgique%2Btram%2Barticle%2Brtlb

Sur le sujet :

L’Union européenne ferme les yeux sur un charnier turc par lâcheté

>>>Voir la vidéo

Publié dans Europe, monde, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

L’asile en France pour le commandant du rebelle cannibale «modéré» syrien ?

Posté par aliciafr le 23 juillet 2016

rebelle terroriste syrien canibale

  

Abdul Razzak Tlass, l’ancien chef de la brigade Omar al-Farouq, de l’armée syrienne libre, a été vu à Paris il y a quelques jours. Selon des informations circulant sur les réseaux sociaux, la France lui aurait accordé l’asile.

Ce cliché, où il pose avec l’ancien gradé de l’armée syrienne libre (ASL), a été posté par le journaliste algérien Anouar Malek, fervent opposant de Bachar el-Assad, sur le réseau social Facebook.

 (…)

Selon le site loyaliste Syrian PC et plusieurs comptes Twitter sur les réseaux sociaux, Abdul Razzak Tlass se serait vu accorder l’asile en France. Mais cette information n’a pas pu être confirmée par une source officielle.

 

>>>Lire l’intégralité de l’article sur RT français

 

 

L’ancien chef de la Brigade « Al-Farouk » , Abdul Razzak Tlass, ancien lieutenant de l’armée régulière syrienne qu’il a déserté en 2011, aurait, selon le site syrien SPC, récemment obtenu l’asile politique en France.

L'asile en France pour le commandant du rebelle cannibale «modéré» syrien ? dans France

Une photo diffusée sur Facebook le 11 juillet dernier le montre avec un journaliste algérien, Anwar Malek, dans une rue parisienne.

 

On se souvient que Tlass et sa brigade terroriste qui fait partie de l’Armée syrienne libre (ASL) ont été impliqués dans de multiples exactions en 2011 et 2012, comme l’acte de cannibalisme filmé et diffusé sur Internet d’un de ses hommes (Abou Sakkar) envers un soldat de l’AAS (photo à gauche), divers cas de tortures sur des pris cannibale dans mondeonniers, la prise d’otage de cinq ingénieurs iraniens et de leur cuisinier syrien (photo à droite), le nettoyage ethnique des chrétiens et le sabotage des oléoducs de Homs ou encore le massacre de Houla révélé par le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

 >>>Lire la suite

Publié dans France, monde, Politique | Pas de Commentaire »

Le gouvernement s’acharne contre le film « Salafistes » (extraits du film)

Posté par aliciafr le 23 juillet 2016

Alors que la justice avait annulé le 13 juillet l’interdiction aux moins de 18 ans du document « Salafistes », réalisé par François Margolin et Lemine Ould Salem, le ministère de la Culture a fait appel de cette décision ce jeudi 21 juillet. Un acharnement au pire moment.

salafistes documentaire 2016

Non, rien de rien, décidément ils ne comprennent rien. La réalité dépasse toujours à grande vitesse les enquêtes et les éditoriaux que nous ne cessons de consacrer au déni des faits, à la politique de l’autruche, au refus d’oser regarder l’ennemi en face dans son idéologie meurtrière. Les réalisateurs de l’extraordinaire document « Salafistes », tourné au nord-Mali, en Mauritanie et en Tunisie, croyaient pourtant en avoir fini avec le harcèlement qui avait honteusement interdit leur film aux moins de 18 ans. Cette décision de l’ex-ministre de la Culture Fleur Pellerin avait été annulée le 13 juillet – enfin ! – par la justice. On était, coïncidence, à la veille du massacre de Nice. Or la nouvelle culturiste en poste, Audrey Azoulay, réenclenche le processus de censure : le ministère a annoncé ce jeudi 21 juillet faire appel du jugement.

Le gouvernement s’acharne contre le film

« Une stratégie de la dissimulation »

>>>Lire la suite  et  Voir l’extrait du documentaire « Salafistes » 2016

Publié dans Culture, France, monde, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

[Edito] Attentat du 14 juillet à Nice : Pourquoi ?

Posté par aliciafr le 20 juillet 2016

drapeau français en berne

 

Un édito en guise de psychothérapie ?  Je ne sais pas mais je pose des questions, malgré la tristesse, auxquelles j’espère trouver des réponses grâce à vous.

Via AliciaFrance

 

Publié dans Europe, France, Justice, monde, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

VIDEO. Marine Le Pen: Motion de censure Loi Travail, Brexit, Referendum, Clinton (Radio Classique)

Posté par aliciafr le 8 juillet 2016

VIDEO. Marine Le Pen: Motion de censure Loi Travail, Brexit, Referendum, Clinton (Radio Classique)  dans Economie 08%2B07%2B2016%2Bmarine%2Ble%2Bpen

Marine Le Pen, la présidente du Front National, était l’invitée politique de Gérard Leclerc sur Radio Classique ce vendredi 8 juillet.


 

 


Via AliciaFrance

Publié dans Economie, Environnement, Europe, France, monde, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

1...34567...74
 

hotzoneincendie |
Sitesminadu816 |
Crèche Ecole maternelle tie... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IKAZE IWACU
| Englishressourcesforbts
| Collegeclaudemonetbussystge...